Format 15 x 21  180 pages     

                        ISBN 979-10--93020-03-7        18 €


 







L’auteur de ce livre rare écrit – par fragments déstabilisants de culture et de simplicité, par raillerie ou contraste – une succession d’histoires (voire l’His- toire) de l’abasourdissante criaillerie actuelle… Luc, ancien entrepreneur devenu écrivain, reçoit un jour une notification qui l’informe de la mort de son grand-oncle « messianique » qui lui lègue sa grande demeure, mais lourdement hypothéquée. N’ayant pas le cœur de le refuser, l’héritage deviendra l’occasion de jauger la qualité de ses rapports au désir d’amour donné à – ou reçu de l’Autre, mais, avant tout, d’avoir à placer une annonce pour trouver des locataires afin de financer sa vie nouvelle. C’est là, avec l’entrée en scène des hordes dites rebelles, que ce récit ne nous lâchera plus. Car, ne pouvant ou ne voulant résister aux « envahisseurs » du Passage Verlaine, représentant ce grand désordre rédhibitoire dont souffre l’Occident à l’aube de sa mutation annoncée, l’auteur choisira sa mise à l’écart dans le sous-sol de sa propre demeure. Là, à l’écoute de cette « criaillerie contemporaine », celui que le narrateur nommera lui-même le « Grabataire-Fatal » jouera avec humour et cruauté le jeu des fantasmes de ses colocataires selon un principe de « moindre résistance », que nous découvrons en même temps que lui… De l’humour, de l’amertume, de la puanteur des autres dont il s’exclut, nous sommes cahotés au plaisir de l’auteur, à la découverte d’une esthétique que nous aimerions réfuter si l’imagination, la beauté de l’écriture ne nous y faisaient adhérer…


John Gelder s’est fait remarquer fin des années 70, sous le nom d’auteur de John Emile Orcan, notamment avec L’Extorsionnaire, Un voyageur solitaire est le diable et L’Esprit des rats. Fin des années 80, chez J-M Place il s’occupera de La Revue d’esthétique, alors la bible de l’art conceptuel, qu’il aidera à libérer de ses censures, notamment en créant le collectif Objet Perdu (idées - images - fictions) en collaboration avec F. Hadjadj et une cinquantaine d’écrivains, penseurs, peintres, poètes. Tout en poursuivant son œuvre personnelle, dont Facettes du désastre, La Revanche du Néandertal et Sucer le miel au creux des pierres.












 
 
 

éditions forgeurs d'étoiles



 
 




Créer un site
Créer un site